FacebookTwitter

Les temps changent

Par , le 12 Jan 2016 dans bien-être, médecine douce | 0 Commentaire

Marjorie Bellanger-Berthelot Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Le baromètre pages jaunes santé 2015 vient de sortir. Grâce à cette étude, nous pouvons voir quelles sont les recherches les plus fréquentes des français. Surprise (ou pas ), on apprend que 4,8 millions de personnes ont voulu trouver un praticien en médecine douce, soit une hausse de 61% en 2014 par rapport à 2013. En tête, les hypnotiseurs suivis des magnétiseurs et des sophrologues. Bon, en tant que sophrologue, je ne pense pas intervenir dans la même catégorie que les magnétiseurs, mais l’étude est tout de même intéressante. Pourquoi un engouement pour ces méthodes alternatives alors qu’elles ne sont pas ou quasiment pas prises en charge par les mutuelles ? Ces pratiques ne remplacent évidement en rien une consultation médicale. Seul le médecin est compétent pour soigner une pathologie. Mais, ces techniques offrent un complément, une prise en charge de l’angoisse, de la douleur, de façon douce. Nous sommes peut-être en train de quitter l’ère du « trop de médicaments » pour revenir à quelque chose de plus naturel. Prenons ici l’exemple de la sophrologie, mieux vaut certainement quelques séances de sophro qu’une prescription d’anxiolytique (sauf pour des cas graves bien sûr). Les médecins eux mêmes proposent de plus en plus à leurs patients de se tourner vers ces pratiques dites alternatives.Le comportement des français est, j’espère, en pleine évolution. Nous prenons conscience que nous sommes acteurs de notre bien-être. Je pense que chacun peut trouver une méthode qui lui convient ainsi qu’un praticien sérieux !

images

Envoyer votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *