FacebookTwitter

Les gens heureux lisent et boivent du café

Par , le 4 Sep 2015 dans litterature | 0 Commentaire

Marjorie Bellanger-Berthelot Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Bon, je dois vous avouer que je ne suis pas à jour coté « rentrée littéraire »… Ce n’est pas le dernier roman D’Agnès Martin-Lugand que je viens de terminer, mais son premier. « Les gens heureux lisent et boivent du café » est une très belle histoire de résilience. On peut arriver à vivre, avec l’aide du temps et de la vie, après de terribles drames. Diane a réussi à surmonter la mort de sa fille et de son mari. On la suit, on l’accompagne, on survit avec elle. Toutes les émotions sont décrites avec exactitude.
« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
Agnès Martin-Lugand est psychologue. Elle a publié ce premier roman en auto-édition en 2012 et a vite été repérée par les éditions Michel Lafon. Hollywood aurait même racheté les droits pour le produire… Quel parcours !
Depuis, elle a sorti « Entre mes mains le bonheur se faufile » en 2014, et « La vie est facile, ne t’inquiète pas » en 2015, la suite attendu « des Gens… ».
J’ai dévoré ce roman donc commandé les suivants !
Unknown

Envoyer votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *