FacebookTwitter

burn out maternel

Par , le 5 Mai 2015 dans maternité | 0 Commentaire

Marjorie Bellanger-Berthelot Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Je vous conseille cet article de psychologie magazine qui revient sur le but out maternel. Et oui, le burn out n’est pas réservé au domaine professionnel. Il est également utilisé pour évoquer la fatigue, l’épuisement des mères. Contrairement au contexte professionnel, il reste tabou. Une mère ne craque pas. Une mère est dévouée à sa famille. Ce phénomène ne concerne pas que les mamans qui travaillent. Celles qui ont choisi d’élever leurs enfants à plein temps aussi. Elle n’ont même pas cette soupape que peut être le boulot: faire autre chose que les tâches quotidiennes de la maison, penser à autre chose qu’aux enfants. Car oui, on peut aimer ses enfants, être une bonne mère sans penser à eux tout le temps ! On a même le droit de les oublier un peu ! Dans ce sens, travailler peut être un lieu de décompression. On est plus la maman de, mais juste soi…
Ah c’est bien compliqué de jongler avec toutes nos casquettes: maman, femme, épouse…
Alors attention au burn out. Si vous sentez que vous commencer à être nerveuse, à vous épuiser, à ne plus être vous même, parlez-en ! Je prêche pour ma paroisse, mais la sophrologie peut vous aider.
http://www.psychologies.com/Famille/Etre-parent/Mere/Articles-et-Dossiers/Meres-epuisees-gare-au-burn-out

Envoyer votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *