FacebookTwitter

Sophro sur l’Ile d’Aix

Par le 28 Mar 2017 dans la catégorie Divers

Séances de sophrologie sur l’Ile d’Aix du 4 avril au 16 avril puis en juillet. Je vous propose des séances de sophrologie individuelles et collectives pour les adultes et les enfants. Je me déplace chez vous ! Séance individuelle adulte : 45 euros Séance individuelle enfant: 30 euros Séance collective: 10 euros, il faut 4 personnes pour former un petit groupe. Vous pouvez organiser des séances collectives chez vous. Nous n’avons besoin que d’une chaise, la sophro se pratique debout et/ou assis. Je vous propose également toutes les formules présentes sur le site (préparation à l’accouchement, se préparer à un examen…) N’hésitez pas à me contacter pour des renseignements et prendre rdv...

Etudiants, soyez zen avant et pendant les examens avec la sophro !

Par le 13 Mar 2017 dans la catégorie éducation, etudiant, le stress et vous, sophro, stress

Le stress peut gâcher un examen, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. Les idées qui s’embrouillent, la peur de rendre copie blanche, de bafouiller, chercher ses mots, rougir et ne rien dire… La période des examens est souvent un moment difficile à vivre. On peut ressentir des difficultés à gérer ses émotions. La sophrologie peut aider à dépasser ce cap. Quelques séances de pratique et un peu d’entrainement peuvent aider à retrouver une certaine sérénité et à transformer le stress négatif en un stress positif qui optimisera les performances. Je vous propose un forfait de 4 séances individuelles à 35 euros soit 140 euros . Chaque séance sera enregistrée, de cette façon vous pourrez vous entrainer seul. Nous travaillerons sur vos objectifs et vous bénéficierez donc d’un coaching durant ce temps. Je vous offre également la possibilité de venir à deux pour le même tarif.  N’hésitez pas à me contacter pour plus de...

Contre la déprime hivernale: une petite séance de sophro samedi 21 à Romainville

Par le 16 Jan 2017 dans la catégorie dépression, Divers, sophro

Il parait qu’aujourd’hui nous sommes le « blue monday »: le jour le plus déprimant de l’année. Finances en baisse après les fêtes, manque de luminosité, le froid … Le troisième lundi de janvier serait un jour triste où nous serions plus soumis à une petite baisse de moral.  Alors pour combattre cette déprime, je vous propose une séance de sophro collective samedi 21 de 14H à 15H à l’Annexe du Train de Vie à Romainville. venez vous ressourcer, prendre une heure pour vous retrouver. Cette séance conviendra très bien aux débutants comme aux personnes pratiquant déjà la sophrologie. N’hésitez pas à réserver votre place, et à samedi !

Aujourd’hui, petit coup de gueule… Lettre à notre chère Education Nationale

Par le 5 Jan 2017 dans la catégorie Divers

Ma chère Education Nationale, Je t’écris ces quelques lignes car je m’inquiète pour toi. Il y a encore quelques années, je ne me serai jamais permise de te tutoyer, mais, aujourd’hui je n’ai plus grand respect pour toi. J’en ai pour tous ces directeurs d’établissements, tous ces enseignants qui te maintiennent la tête hors de l’eau. Toutes ces femmes et hommes de terrain qui couvrent ton incompétence pour un salaire de misère. Mais, le jour où ils feront la grève du zèle, où ils renonceront par épuisement, que deviendras-tu ? Que t’arrive-t-il ? Que veux-tu pour nos enfants ? Tes programmes scolaires se réduisent comme une peau de chagrin, tes enseignants sont recrutés à la va vite et pas formés. Est-ce que tu te rends compte que tu emmènes notre société droit dans le mur ? Je te fais part de quelques dysfonctionnements juste inadmissibles. Aujourd’hui, nos enfants peuvent avoir comme enseignants des stagiaires, sans titulaire chevronné pour les épauler. Oui je sais , tu envoies des maitres formateurs suivre ces jeunes débutants dans la classe quelques jours durant l’année, mais cela ne suffit pas. Pour comparer avec le système de santé, c’est comme si à l’hôpital, on était soigné par deux externes sans superviseur… Léger non ? Tu prônes l’égalité des chances, mais dans la pratique tu ne l’offres pas. Dans les académies où il faut beaucoup de postes d’enseignants, on obtient son concours sans avoir la moyenne, un 5 suffit… Alors que dans une académie où il y a moins d’offres de postes, le dernier étudiant recruté aura 12 de moyenne… Tu trouves cela juste ? Un élève de primaire en Bretagne aura un meilleur enseignant qu’un élève de l’académie de Créteil… L’égalité n’est déjà pas respectée au moment du concours. Offrir l’égalité des chances à tous, c’est une fierté nationale, que l’on doit à tous prix revendiquer. Mais inutile pour cela de tirer le niveau vers le bas afin que tout le monde y arrive. L’égalité des chances, c’est au départ, ensuite chacun évolue avec son potentiel et ses envies. Et heureusement que nous sommes tous différents, tous attirés vers divers domaines. 88% de réussite au baccalauréat c’est une aberration… Résultat, les études supérieures sont dévalorisées, une licence ne vaut plus rien. Tu n’as toujours pas compris qu’il fallait favoriser aussi l’alternance et les filières professionnelles qui ne sont pas des voies de garage. Avec ta politique, c’est le bac la voie sans issue. Trouves-tu cela juste de laisser nos enfants sans professeurs ou instituteurs de longues semaines durant l’année scolaire ? Ou de les laisser avec une personne défaillante ? Quelqu’un qui crie, pleure, insulte, crache dans la classe, fait des fautes d’orthographe, ne sait pas compter, car c’est ça la réalité de terrain ! C’est normal ? Il est en poste donc on le laisse. Pire, même quand il est en stage, on le laisse et tu le titularises… Car « on » a promis des embauches, quitte à placer des incompétents. Encore une fois, si des externes ou internes nous soignaient mal, nous serions tous à crier au scandale. Mais là, les parents se taisent. Tu as trouvé l’astuce : tu les achètes en mettant des bonnes notes, en donnant le bac… Comme ce professeur à qui le principal du collège a demandé de remonter ses notes. Les évaluations données étaient du niveau des élèves mais les élèves n’avaient pas le niveau… Pourquoi ? Juste pour pouvoir te vanter d’avoir de bons résultats dans les classements européens… Ridicule. Alors voilà pourquoi je m’inquiète. Le niveau de tes programmes baisse et le niveau des professeurs aussi. Tu ne valorises pas ton personnel de terrain, j’entends par là les instituteurs, professeurs, inspecteurs de circonscription… Alors oui, tu fais des nouvelles réformes comme les activités périscolaires. Mais là aussi tu n’assumes pas. Tu repasses le dossier aux municipalités et encore une fois, tu fusilles l’égalité des chances. Toutes les villes et villages de France ne peuvent pas offrir les mêmes activités. Tout est question de budget et de zone géographique. Tu aurais plutôt dû les aider à financer des équipements informatiques, non ? Un conseil : commence par bien maitriser les fondamentaux. Recrute suffisamment d’enseignants, et valorise leur salaire pour donner envie de venir dans ton institution quand même, équipe les écoles, et après tu t’attaqueras au périscolaire… Si je peux t’aider à te remettre dans le droit chemin, je suis disponible. Mais fais vite car les inscriptions dans les écoles privées augmentent, tout comme les créations d’école hors contrat ou alternatives… Si j’étais toi, j’y verrai comme un...

C’est le week end et  » l’amour est sur le net »

Par le 7 Oct 2016 dans la catégorie Divers

C’est le week-end, l’heure est à la détente. On décompresse et on relâche toutes les tensions accumulées  dans la semaine. Une petite séance de sophro et de yoga et vous voilà prêts à passer deux bons jours de repos. Pour se relaxer, quoi de mieux qu’une sortie au théâtre ? Allez rire le temps d’une soirée, faites vous plaisir, c’est déjà la premier pas de votre programme « anti-stress ». Je vous conseille la pièce écrite par Laure Charpentier, « L’amour est sur le net », qui se joue actuellement au théâtre Daunou.http://www.theatre-daunou.com. Pour les nostalgiques ( et les plus de 20 ans…), vous retrouverez sur scène la pétillante Julie Arnold, du feuilleton Marc et Sophie. Bon, c’est plutôt réducteur comme présentation pour la superbe comédienne mais la série a eu un tel succès que tout le monde la connaît ! Julie Arnold est entourée de Catherine Griffoni, Nicolas Vitiello, Jean-Christophe Barc, Hugo Leboeuf, Camille Didier et… Mademoiselle George. Mademoiselle George, la révélation de cette pièce, sera surement nominée aux Molières… Vous me direz ce que vous en pensez ! Toute la troupe se retrouve dans un casino sur la côte d’Opale où Colette et Geneviève se sont lancées un défi: trouver l’amour sur le net. Elles vont faire de bien belles rencontres pendant toute la soirée. Pièce très bien écrite, la mécanique fonctionne bien, les comédiens assurent ! Bref, allez y, que vous ayez 20 ans ou 75 ans, vous passerez une belle soirée...

Mercredi 19 0ctobre / Atelier découverte Yoga et Sophro

Par le 4 Oct 2016 dans la catégorie Divers

De 10H à 12h, venez découvrir le yoga et la sophrologie. 2 heures pour comprendre ses deux disciplines complémentaires. La séance sera animée par Judith Cheltiel, professeur de yoga certifiée par l’école française de yoga et par moi-même. A la fin de l’atelier, vous repartirez avec un cd de la séance de sophro ainsi qu’un livret explicatif des deux méthodes. Venez nous retrouver à l’Annexe du Train de vie à Romainville. Renseignements au 06 07 10 59 32. Tarif:50 euros dec-yoga-sophro  

C’est la rentrée ! Nouvelles séances…

Par le 4 Sep 2016 dans la catégorie Divers

A partir du vendredi 16 septembre, nouvelles séances collectives de sophro les vendredis de 12H30 à 13H30, et de 19H30 à 20H30 à Romainville ! Grande nouveauté, nous vous proposons une formule mixte 5 séances de sophro / 5 séances de Yoga avec Judith Cheltiel. Les séances de yoga auront lieu les samedis de 10H30 à 11H30 à Romainville. Séances collectives de Sophrologie: Vendredi : 12H30 / 13H30 19H30 / 20H30 Carte de 10 séances 120 euros ou 15 euros la séance Séances collectives de Yoga Adultes : Samedi : 10H30 / 11H30 Carte de 10 séances 120 euros ou 15 euros la séance Enfants : Mercredi : 4-5 ans : 16H30 / 17H30 11-14 ans : 15H / 16H Jeudi : 6-10 ans : 17H / 18H 12 euros la séance, 100 euros les 10 séances, 300 euros l’année scolaire. Formule mixte 5 séances de Sophro + 5 séances de Yoga 120 euros...

Burn out des enfants

Par le 23 Mai 2016 dans la catégorie actualité, burn out, Divers, éducation, enfant, magazine

Et si on en demandait trop à nos enfants ? Phénomène inquiétant, les cabinets de psychologues ou de sophrologues se remplissent de petits entre 5 et 10 ans. Du mal à dormir, du mal à se concentrer, anxieux, angoissés, nos enfants consultent beaucoup plus qu’il y a quelques années. Souffrent-ils tous ou est-ce les parents qui transposent leurs angoisses sur leur progéniture ?  Je pourrai répondre, en ce qui concerne ma pratique dans mon cabinet, 50-50. Certains parents veulent tellement que leur enfant aille bien (ce qui est évidement compréhensible), qu’ils consultent au moindre petit relâchement. « Il faut que vous l’aidiez à se concentrer, il rêvasse trop… » Ah oui ? Mais rêvasser, ça fait du bien , non ? Bon, en plein milieu d’une dictée, c’est pas le bon moment, mais si c’est ponctuel… Et puis, il y a l’enfant qui est vraiment fragilisé. Il dort mal, est parfois triste, s’inquiète excessivement… Dans ce cas, une consultation auprès d’un médecin et d’un psychologue est obligatoire. La sophrologie ne suffit pas. En questionnant l’enfant sur son rythme de vie, ses activités, on comprend vite qu’il est débordé, qu’il n’a plus le temps de rêvasser justement. L’école, la musique, le sport, les ateliers créatifs, les visites culturelles…Si petit avec un emploi du temps de ministre ! Nous parents, nous voulons tellement bien faire, offrir le maximum de connaissances à nos bambins, que, sans le vouloir, on les conduit à un burn out. Trop d’activités nuisent à son équilibre. L’enfant a besoin de s’ennuyer, et, dans notre société, on ne fait pas l’éloge de l’ennui. Et on devrait. C’est dans ces moments que l’enfant se retrouve, qu’il peut décompresser et laisser aller son imagination. Combien d’enfants enchaînent les activités le mercredi après-midi ? Un vrai marathon… Pas de place à l’imprévu, tout est minuté… « Dépêche toi, on a pas le temps, on va être en retard… » On impose un rythme infernal qui fatigue et stresse toute la famille. C’est dans l’air du temps. L’offre des loisirs se multiplie et en bon consommateurs que nous sommes, nous nous y précipitons avec nos gosses, et en pensant bien faire… Alors quand un petit ne va pas bien, commençons par alléger ses journées et voyons comment il se sent.  Pour info, je vous renvoie à cette étude de unicef et et à cet article du Figaro...

Pin It on Pinterest